KARATE-DO SHOTOKAI BASEL : site officiel du club de karaté de BASEL - clubeo

Le relâchement des épaules

9 décembre 2016 - 10:08

Senseï explique un parallèle entre le kyudo, le tir à l'arc japonais et le karaté-do : les épaules doivent rester basses et relâchées. La force des épaules est en effet largement insuffisante pour bander l'arc japonais (dissymétrique). Et en karaté-do aussi : Senseï nous répète et nous démontre inlassablement que pour une vraie efficacité il nous faut travailler avec les dorsaux et le hara, pas avec les épaules.

 A l'inverse, on peut voir que Donald Trump - emporté par l'émotion - a "tout dans une épaule".... pour simplement montrer du doigt ! Pour nous il n'a clairement aucune connaissance de son corps.

Voir également les articles "Le Centre", "le Hara" (dans la rubrique "Articles") et "La méditation" (dans la rubrique "Club").

Lire : "Le zen dans l'art chevaleresque du tir à l'arc", du professeur Eugen Herrigel

Commentaires

Stage de Bruxelles 2018 avec Me Harada environ 21 heures
Stage de Bruxelles 2018, travail des avants-bras environ 22 heures
Stage de Bruxelles 2018, travail des jambes 4 jours
Stage de Bruxelles 2018, déjeuner entre amis 6 jours
Stage de Bruxelles 2018, déjeuner entre amis : nouvelle photo 6 jours
Stage de Bruxelles 2018, déjeuner entre amis 6 jours
Pierre WESSANG et 6 autres 11 jours
Massage cardiaque, entraînement 14 jours
> 30000 ! 19 jours
Le travail de Senseï (Toulouse 2018) 22 jours
Stage de Toulouse 2018 avec Me Harada et Stage de Toulouse 2018 avec Me Harada, le Kiaï 24 jours
Maruggio 2018-le kata Meikyo 1 mois
Maruggio 2018-Rotation du tronc 1 mois
Maruggio 2018-Travail des coups de pieds 1 mois
Maruggio 2018-poussée des coudes 1 mois